Je prends l’habitude de penser et de réagir au moyen d’images qui, ensuite de façon quasi inconsciente se décantent  s’impriment ou s’effacent. Mais lorsque je crois pouvoir travailler sur une idée déterminée, je m’aperçois que l’œuvre commande, elle aussi, car elle a ses propres lois  de développement.

 

mathey